Mécénat







PAR VOTRE DON, AIDEZ NOUS A SAUVEGARDER ET A RESTAURER  CE TEMOIGNAGE UNIQUE
DE VILLARCEAUX  AU XIXe SIECLE



« Ce tableau, est une commande de la famille Cartier,  pour la chapelle du château de Villarceaux, nouvellement installée dans les années 1850 dans l’ancien pavillon de garde, réaménagé pour l’occasion.

Il présente une Vierge à l’Enfant, sur fond de ciel bleu, tous deux nimbés d’or. La Vierge Marie, assise, vêtue d’une robe rouge brodée d’or et d’un large manteau bleu roi, la tête couverte d’un voile clair, tient délicatement le tissu blanc qui couvre partiellement l’Enfant Jésus, ses pieds reposent sur un coussin de soie ivoire.
A la gauche de la Vierge se tient un ange prenant l’aspect d’une fillette tenant la Couronne d’Epines, l’un des symboles de la Passion du Christ. Sous la Couronne, figure un pied de liseron des champs en fleur, symbole de l’humilité (ou encore de l’humble persévérance dans la foi). Ce thème est repris, sous forme de guirlande fleurie, sur les montants latéraux du trône de la Vierge.
A la droite de la Vierge se tient un ange prenant l’aspect d’un garçonnet tenant fermement les symboles de l’Eucharistie (hostie rayonnante et calice).
Au pied du trône, se tient, agenouillé,  un moine (peut être de tradition bénédictine), tenant une crosse et présentant de la main à la Vierge une mitre épiscopale, posée à terre sur une palme de martyr. Il pourrait être le symbole de l’humilité de l’Eglise.
De l’autre côté figure une jeune fille agenouillée aux pieds de la Vierge, ses longs cheveux ceints d’une couronne de fleurs, tenant dans la main gauche une fleur de lys, la main droite posée sur le cœur,  sa robe jaune à la ceinture bleue est couverte par un large manteau blanc. Elle pourrait être la représentation symbolique de la Pureté.
Il est à noter que de part et d’autre de la toile sont représentés le vieux château de Villarceaux, entouré d’eau, et le château du Haut, dominant le paysage, rappelant le lieu pour lequel l’œuvre a été commandée.

Une étude plus complète du tableau est en cours.


Renseignements :   Amis du Domaine de Villarceaux      info@amisdevillarceaux.fr    06 72 92 65 09





CE TABLEAU FAIT L’OBJET D’UN APPEL AU MECENAT POUR SA SAUVEGARDE ET SA RESTAURATION


« Très important tableau de dévotion (3m x 2.50 – huile sur toile) milieu du XIXe siècle, signé Camille Chazal et daté de 1859.

« Ce tableau présente un affaissement général de la toile, de nombreux soulèvements de la couche picturale, des vernis opacifiés, une présence de champignons parasites et de nombreuses déchirures de la toile entraînent de graves altérations de l’œuvre et de multiples pertes de matière picturale. Cette situation appelle une restauration complète et urgente  du tableau (qui devrait se dérouler en plusieurs tranches, en raison de l’importance du chantier de restauration, de son coût et de la dimension de l’œuvre), afin qu’il retrouve son aspect initial et puisse être présenté au public à son emplacement d’origine, dans la chapelle du château ».
Ce projet est porté par l’association des Amis du Domaine de Villarceaux.



Le peintre

« Camille Chazal, peintre français (Paris 1825-1875).  Fils d’Antoine Chazal, peintre français (Paris 1793-1854), portraitiste renommé, peintre officiel du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris et grand oncle de Paul Gauguin.
Elève de Michel-Martin Drolling, peintre, membre de l’Institut, Professeur aux Beaux Arts et du peintre François-Edouard Picot, Camille Chazal entre à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts en 1842.
Il reçoit en 1849, le second Grand Prix de Rome pour « Ulysse reconnu par Euryclée, sa nourrice ».
Peintre académique, il exécute surtout des portraits, des scènes historiques ou de genre, des tableaux religieux (« Jésus prêchant la charité » 1851, « Institution de l’Eucharistie » 1863, visible en l’église St Louis en l’Ile à Paris…).
En 1859, il effectue un voyage en Syrie qui va l’influencer pour le traitement des reliefs, des costumes et des monuments. De cette étude attentive naquirent plusieurs grands tableaux, dont « Jésus chez Simon le Pharisien » 1861, « les disciples d’Emmaüs » 1864, « la Reine de Saba » 1872, « les filles d’Eve » 1873.

Grâce à son frère, Léon Chazal, Contrôleur général de la Banque de France il obtient plusieurs commande de gravure de billets de banque (1862 : billet de 1000 frs, 1870 : billet de 20 frs et billet de 25 frs, 1871 : billet de 5 frs ».




Domaine de Villarceaux
Projets Mécénat
Partagez une aventure humaine et solidaire…
Participez, avec nous, aux chantiers de rénovation
 du Domaine de Villarceaux

Devenez  acteur du Patrimoine
Depuis plusieurs années, le domaine de Villarceaux, grâce aux travaux qui y sont engagés par la Région Ile-de-France tant sur les jardins que sur les bâtiments,  connait une évolution significative du nombre de ses visiteurs et sa réputation de grand site du patrimoine régional ne fait que croître !

En 2012, le domaine, géré par le Conseil Régional, et l’Association des Amis du Domaine de Villarceaux lancent deux chantiers de rénovation, importants pour l’évolution et l’intérêt de ce patrimoine unique en Ile de France.
L’originalité de ce projet est qu’il fait appel aux bonnes volontés et donnera l’occasion à tous de contribuer, bénévolement, à la renaissance de ce joyau de notre histoire…

Rénovation intérieure de la Chapelle du château du Haut
Située près de la grille d’Honneur du château XVIIIe, cette petite chapelle y a été installée au XIXe siècle, après le transfert de la chapelle d’origine initialement située à l’intérieur du château et transformée en office, pour la salle à manger. La chapelle actuelle abrite le monument funéraire de Pierre de Mornay (XVIe siècle).




Le Projet
Il consiste à refaire les enduits et les peintures intérieures du lieu (entrée, sacristie et chapelle), à remeubler la chapelle et à l’ouvrir au public, ajoutant un intérêt supplémentaire à la richesse du site.

Nous avons besoin de bénévoles…
 Pour consacrer une ou deux demi-journées (samedi ou dimanche, voire en semaine durant les vacances, afin de manier le pinceau dans ce lieu paisible. Le matériel sera fourni par le Domaine.

La réalisation de ce chantier permettra de remeubler la chapelle et surtout de la faire visiter régulièrement au public.



Restauration des cuisines du château du Haut
Cette belle pièce voutée, datant du XVIIIe siècle est située dans les caves du château du haut. Elle sera convertie en cuisine « moderne » dans les années 60 pour assurer un service jusqu’au milieu des années 1970. Déjà, l’ensemble de l’équipement métallique contemporain a été démonté par le personnel du Domaine et évacué.  

Le Projet
Il consiste à enlever l’enduit existant sur les murs pour retrouver la pierre, remettre à jour la cheminée (murée dans les années 60) puis, à l’issue des travaux sur les murs (qui nécessiteront toutefois plusieurs semaines, voire des mois, de travaux) la cuisine devra être remeublée dans l’esprit de ce que pouvait être une cuisine de château à la fin du XIXe siècle.
Le lieu sera ensuite ouvert au public et pourra même accueillir des ateliers culinaires, par exemple !


Nos besoins
Nous recherchons, comme pour la chapelle, des bénévoles pour accompagner ce chantier. Soyez les acteurs de ce projet et de cette renaissance ! Que vous soyez bricoleur ou non, peu importe :

IL suffit d’être de bonne humeur, motivé(e) et d’avoir envie de participer pleinement à cette première !
Toutes les bonnes volontés seront les bienvenues pour constituer une équipe de choc : quelques heures, quelques week-ends, plusieurs mois…
A vous de voir ! Tout est possible…

Si par contre, vous êtes maçon (ou si vous connaissez un maçon retraité ou en activité) ou un professionnel de ce type de travaux qui pourrait s’investir comme « conseiller technique » et nous apporter ses compétences professionnelles), votre présence serait utile au bon déroulement du chantier…
N’hésitez pas à prendre contact avec nous !

Chasse aux objets
Pour remeubler la cuisine et lui rendre vie dans le décor souhaité, nous avons besoin d’une multitude d’objets usuels que le Domaine ne possède plus. Aussi nous vous proposons d’explorer vos caves et vos greniers à la recherche d’ustensiles, de matériels divers qui pourraient ainsi trouver une nouvelle vie au sein de cette cuisine historique. Les brocantes sont aussi une bonne alternative  dans cette course à tout objet ancien en rapport avec la cuisine, le vin, la pâtisserie, la charcuterie maison...

Pour remeubler la cuisine et lui rendre vie dans le décor souhaité, nous avons besoin d’une multitude d’objets usuels que le Domaine ne possède plus. Aussi nous vous proposons d’explorer vos caves et vos greniers à la recherche d’ustensiles, de matériels divers qui pourraient ainsi trouver une nouvelle vie au sein de cette cuisine historique. Les brocantes sont aussi une bonne alternative  dans cette course à tout objet ancien en rapport avec la cuisine, le vin, la pâtisserie, la charcuterie maison...

Amis du Domaine de Villarceaux
13 rue du Clos de l’isle
95710 Chaussy
Tel : 06 72 92 65 09












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire